Loup, y es-tu ? Jeu pour la tenue de place

Nyastiel, mon border collie, n’a appris à tenir une position (le fameux “pas bouger”) qu’après ses six mois. Cela ne découlait ni de ses capacités d’apprentissage, ni des miennes à lui communiquer mes désirs. Je déteste tout simplement apprendre ce premier “D” de la fameuse méthode “Durée, Distance, Distractions”, attendre trois secondes, d’accord, mais dix ? Vingt ? Quarante ? On me perdra après la minute. J’envie ceux qui parviennent à rester debout à côté de leur chien en regardant le ciel et en décomptant les secondes, et qui sont aussi soignés que méthodiques.

Je sais le faire.

Mais je n’aime pas le faire.

 

C’était chiant, je n’en avais absolument pas besoin, et j’ai pu réaliser qu’on faisait tout une montagne de cet apprentissage pour pas grand chose. Nyastiel aurait pu passer un an sans savoir tenir une position pendant deux minutes (infamie !)

Une fois qu’il avait compris le concept du relax, je n’avais besoin de rien d’autre.

 

Un chiot de trois mois a-t-il réellement besoin de savoir tenir une position lorsque NOUS le décidons ? Peut-être pas…

 

Mais j’ai trouvé comment transformer cette corvée en jeu.

Ce que je n’aime pas avec l’apprentissage classique ? Une fois qu’on a passé la barrière des vingt / trente secondes d’immobilité, c’est passablement répétitif de travailler au-delà. Mettre le chien en place, attendre, attendreAttendre encore, récompenser, libérer, recommencer. C’est globalement à ce moment-là qu’on tend à lâcher ce premier D (Durée), et qu’on attaque les deux autres (Distance et Distractions). Qui sont en général assez vite expédiés, lorsqu’on ne prévoit pas de s’engager dans un sport où la tenue de place fait partie d’un exercice demandé.

 

On manque souvent d’idées pour diversifier le travail de ce comportement, je vous propose donc de jouer à “Loup, y es-tu ?” un exercice basé sur la fameuse comptine du loup enfilant ses vêtements avant d’attaquer les enfants :

 

Promenons-nous dans les bois,

Pendant que le loup n’y est pas.

Si le loup y était

Il nous mangerait,

Mais comme il y est pas,

Il nous mangera pas.

Loup, y es-tu ? Que fais-tu ?

– Je mets mes chaussures !

 

Après “trouvez Charlie” trouvez Ludie !

 

Préparations et pré-requis

– Le chien devra avoir appris à tenir une position pendant au moins dix secondes, et être placé sur une surface non glissante (tapis, moquette). Le lino est considéré comme glissant, le canapé aussi, il doit y avoir une bonne “accroche” pour éviter que le chien ne dérape.

– Avant de commencer à jouer, placez dans la pièce choisie les habits que vous enfilez en général pour sortir (chaussures, manteau, écharpe, bonnet, gants…). Vous pouvez commencer en les regroupant, mais l’idéal est de pouvoir les disperser un peu partout, d’abord autour du chien puis carrément dans la maison !

– Préparez également des friandises appétissantes dans un bol (placé en hauteur, ne les gardez pas sur vous).

 

Règles du “Loup, y es-tu ?”

Le but du jeu est de placer (et garder !) son chien en position, pour pouvoir enfiler tous ses vêtements. Lorsque tous les habits sont mis, on peut libérer son chien, courir vers la porte et sortir jouer dehors pour se féliciter d’un super travail !

On travaille de ce fait la durée (tout le long de l’exercice) la distance (aller chercher le manteau dans la cuisine, les bottes dans la salle de bains…) et les distractions (sortir de la pièce, bouger pour enfiler sa veste).

On peut récompenser son chien à tout moment (à chaque pas effectué, à chaque mouvement fait) et on DOIT le faire après chaque pièce enfilée ! (Exemple : vous mettez une chaussette, votre chien doit avoir une friandise, vous mettez l’autre chaussette, friandise, etc)

Tout mouvement des pattes vous oblige à libérer votre chien puis le re-placer. Il peut bouger la tête, vous suivre des yeux, remuer la queue, mais s’il change de position, se laisse glisser ou se lève pour vous rejoindre, c’est “perdu” il faut le remettre en place !

Si votre chien casse sa tenue de position trois fois, vous êtes éliminé. Cela vous forcera à récompenser beaucoup plus souvent, et à moins éloigner les vêtements. On évitera ainsi les frustrations du type “je VEUX aller chercher mon bonnet dans le couloir et il DOIT tenir sa place, même si on doit y passer la soirée

– Le must ? Jouer à ce jeu entre amis !

 

Et pour les surdoués du pas bouger, et si vous tentiez ce jeu dans une autre position que assis / couché ?

 

Une partie de “Loup, y es-tu ?” avec Nyastiel et Ludie.

Deuxième séance seulement, avec deux grosses difficultés : je ne suis pas chez moi et les chiens n’ont pas été défoulés (grosse balade ou travail dans la journée). Je me suis forcée à ne pas leur parler pendant mes déplacements (gros renforçateur pour eux).

Habits à enfiler : 4

  • Cache-cou (à un mètre)
  • Bottine droite (salle de bain, porte à fermer et ouvrir)
  • Manteau (5-6 mètres, même pièce qu’eux)
  • Bottine gauche (près de la porte d’entrée, tout au bout de l’appartement)

 

 

Pourquoi Nyastiel s’est-il levé ? Parce qu’il a assimilé la mise du manteau à une sortie. Bon point pour Ludie qui ne s’est pas levée mais que j’ai finalement déplacé en voulant les replacer correctement !

 

 

Et si vous tentiez le coup ?

Postez votre vidéo sur facebook et taggez ma page ( en écrivant ” @Tales of Ludie et Nyastiel ”) pour que je puisse la voir ! Je mettrai en avant les meilleurs participants lors du prochain tuto tricks !

Comme d’habitude, les partages seront très appréciés !

 

Coucou, c’est moi que tu cherches ? Le nouveau livre « Objectif Cavaletti » ?

INSCRIPTIoNS OUVERTES

La classe en ligne FitCavaletti (préparation aux sports canins) ouvre ses portes pour quelques jours par an seulement !