RECUL – quatre méthodes…

… et une seule bonne façon de faire

Apprendre le recul à son chien a bien des avantages, outre l’utilisation classique qu’on en fait dans les sports canins : il permet au chien de prendre conscience de ses postérieurs et doit les manoeuvrer, au début consciencieusement, pour parvenir à effectuer l’inverse du mécanisme de la marche, qu’il accomplit de façon innée après quelques semaines de vie. C’est ce fameux domaine qu’on nomme “proprioception”, gros fourre-tout que j’ai pu décrire dans cet article :  bien débuter le fitness canin. Un chien qui a une pleine conscience de son corps a moins de chance de trébucher (et donc de se froisser un muscle) et pourra utiliser le poids de son corps en obéissance (blocages) comme en agility (sauts regroupés) à bon escient.

 

(suite…)